Fruits de séné

Pour le traitement de soutien de la constipation occasionnelle

Autrefois, on distinguait deux espèces de séné différentes utilisées comme plantes médicinales, à savoir Senna alexandrina et le séné de Tinnevelly. Aujourd’hui, ces deux plantes sont regroupées sous la dénomination Senna alexandrina MILL.

Les arbustes peuvent atteindre jusqu’à deux mètres de haut et portent des fleurs jaunes ainsi que des feuilles pennées. Chaque foliole a une forme lancéolée parfois étroite. Les fruits sont des gousses plates de couleur soit vert brun ou gris brun et dont la forme rappelle quelque peu celle d’un rein. La plante est originaire d’Afrique du Nord et du Nord-Est ainsi que d’Arabie. Elle est cultivée dans la vallée du Nil et dans le sud de l’Inde. L’effet laxatif des fruits de séné (en lat. Sennae fructus) et des feuilles de séné (Sennae folium) est connu depuis des siècles.

Mode d’action et domaines d’utilisation des fruits de séné

Lorsque des fruits de séné sont ingérés, les bactéries présentes dans le gros intestin transforment les sennosides qu’ils contiennent en substances actives. Celles-ci provoquent une augmentation du volume du contenu intestinal, ce qui a pour conséquence d’augmenter la pression de remplissage dans l’intestin et de stimuler le péristaltisme. Afin de renforcer l’augmentation du volume, des figues peuvent être ajoutées. En complément des fruits de séné et des figues, l’administration de racine de pétasite permet de soulager les spasmes gastro-intestinaux en cas de constipation.