Figue

En cas de constipation

Le figuier commun, également appelé simplement figuier, peut atteindre jusqu’à dix mètres de hauteur et porte des fruits comestibles verts ou violets. Son aspect est plutôt celui d’un arbuste car sa croissance se produit plus dans le sens de la largeur que de la hauteur. Le figuier est probablement originaire d’Asie mineure, mais il est cultivé depuis des siècles dans tout le bassin méditerranéen. Les figues sont mangées crues ou séchées, ainsi que sous forme de moutarde ou de confiture. Qui plus est, on attribue aux figues des propriétés laxatives.

Composition, mode d’action et domaines d’utilisation des figues

Outre du fructose, les vitamines A, B et C et des minéraux (calcium, potassium, magnésium, phosphore et fer), les figues contiennent des fibres qui favorisent la digestion.

La teneur en fibres est même plus élevée dans les figues séchées que dans les figues fraîches; elle est ainsi comprise entre environ 9 et 13 pourcents.

Cela fait donc du fruit du figuier un allié précieux et efficace dans les médicaments de la médecine naturelle utilisés pour le traitement de courte durée de la paresse intestinale ou de la constipation, souvent associé aux fruits de séné. Alors que ces derniers exercent leur effet laxatif en stimulant le péristaltisme intestinal, les figues assurent le ramollissement et la lubrification des selles grâce à leurs mucilages, leur teneur en fructose et leurs acides de fruits.