Feuilles d’aubépine / fruits d’aubépine

Pour le traitement de soutien en cas de défaillance de la performance cardiaque

L’aubépine, également appelée azérolier ou Crataegus, est un arbuste pouvant mesurer entre deux et cinq mètres de haut, voire un arbre atteignant jusqu’à dix mètres de haut, appartenant à la famille des Rosacées, dont la plupart des membres sont fortement ramifiés. Le nom d’aubépine est lié à la présence sur les branches d’épines pouvant atteindre jusqu’à deux centimètres et demi de long. Les fleurs sont le plus souvent blanches. Parmi les différentes espèces d’aubépines, certaines sont répandues dans toute l’Europe, tandis que d’autres ne sont présentes que dans certaines régions d’Europe. En médecine, les feuilles d’aubépine (en lat. Crataega folium) sont utilisées combinées aux fleurs de cette même plante en cas de défaillance de la performance cardiaque. Les fruits de l’aubépine (en lat. Crataegi fructus), de couleur rouge, sont eux-aussi utilisés dans la médecine traditionnelle.

Mode d’action et domaines d’utilisation des feuilles et des fruits de l’aubépine

Les feuilles et les fleurs d’aubépine sont utilisées en cas de défaillance de la performance cardiaque s’accompagnant d’une légère limitation de la résistance à l’effort physique (correspondant au stade II d’après la NYHA). Lorsque la performance cardiaque d’une personne est à ce stade, celle-ci perçoit par exemple la montée d’un escalier ou d’autres activités physiques comme un effort susceptible de déclencher un essoufflement. À ce stade, aucun trouble ne se manifeste toutefois au repos ou lors d’activités physiques de très légère intensité.

Les feuilles et les fleurs d’aubépine contiennent ce que l’on appelle des procyanidines oligomères, des flavonoïdes et des dérivés de l’acide hydroxycinnamique. Les feuilles et les fleurs d’aubépine ont un effet positif sur la puissance des battements cardiaques et sur la conduction cardiaque. Elles provoquent un élargissement des vaisseaux sanguins (vasodilatation) et stimulent donc l’irrigation du muscle cardiaque et des artères coronaires, améliorant ainsi l’approvisionnement en oxygène de l’organisme.

Pour le traitement de soutien des troubles cardiaques d’origine nerveuse

Outre des feuilles et des fleurs d’aubépine ainsi que des fruits d’aubépine, VALVERDE® Cœur et nerfs contient également de la racine de valériane, de l’herbe de passiflore et des cônes de houblon. Ce remède exclusivement à base de plantes est indiqué en cas de troubles cardiaques d’origine nerveuse pouvant par exemple se manifester par d’intenses palpitations, un pouls irrégulier ou rapide, une sensation de pression et d’oppression ou de piqûre dans la région du cœur, des sensations de vertige, des troubles de l’endormissement, un sommeil agité et une nervosité générale. On attribue traditionnellement à cette combinaison de plantes médicinales dont l’efficacité est prouvée un effet calmant sur le cœur.